Clubs du coin: Teyran Bike34 | CycloClub Castries | Flèche du Midi | V.C. St Mathieu de Tréviers | Team Sudvelo | A.C. Montagnac

13.05.2008 06:22:52
YannickC

headNous sommes réveillés en fin de nuit par un déluge. Ça part mal. Demi-tour dans la couverture et retour en plongée profonde.

7h30, l’indémontable Gérald frappe au carreau pour récupérer les clés du camion. Il est prêt à partir malgré la pluie.

Au petit déjeuner la pluie redouble, Jean-Luc a un tuyau fiable pour la météo : pas d’amélioration pour la journée.

 


Feu_rougeLe moral est en berne, en corse ! Tiens c’est nouveau : depuis quand Berne est en Corse ? Bon bref, passons. Les locaux nous déconseillent d’emprunter la D268 du col de Bavella, les pluies torrentielles de la veille l’on rendue dangereuse. Gérald décide de parcourir les 47 km qui s’éparent Ghisoni de Solenzara en vélo. Gérard, Alain et Jean-Michel l’accompagnent. Pendant ce temps José, Maryline, Christine et Elisabeth font un premier voyage avec le camion et un maximum de matériel. Les autres vaquent à leurs occupations ; changer les patins de freins, faire la queue à la poste et notre ami Roger surgit en Marcel, short limite trop court et bronzage cycliste sous la pluie.

Mais que fais tu Roger ?
Je vais courir avec Luc !
Tu sais que Luc est un habitué de la course à pied ? Ne cherche pas à le suivre, pense à demain.
Oui, oui.

Demain, Roger sera prenable !

Pendant ce temps, José et les filles arrivent à Ghisoni. Là, ils se renseignent dans le seul établissement qui paraît ouvert. Erreur ! Il s’agit de l’hôtelier contacté en première intention par Karine dont le devis dépassait notre budget. Ce dernier s’aperçoit que le gîte ouvert six mois plus tôt, lui chipe un groupe de vingt personnes et profère toutes sortes de menaces. Visiblement le gîte pique toute la clientèle de l’hôtel et l’hôtel prend du gîte. L’hôtelier téléphone immédiatement à Karine, la menace d’un procès et persécutera Cyril jusqu’au lendemain. Inquiet, José finit par trouver le gite qui est l’ancienne école attenante à la mairie et tenu par le pompier du village. Ce pompier aubergiste échappé d’Asterix en Corse, le rassure sur la nature de l’hôtelier :

Tout le monde le connaît dans le village, il est fou. Mais il n’osera pas bouger.

Le soir, José et Titouné insisteront pour mettre les véhicules dans un garage. Encore faut-il reculer droit, n’est-ce pas Titouné ?

A l’heure du déjeuner, on se retrouve pour faire péter la pizza corsica. José et Cyril négocient brillamment un dessert. Cette phrase de M. Audiard leur va comme un gant :

Ces deux là, ils vendraient des passe-montagnes à des sénégalais.

L’après midi, le reste des troupes se répartissent dans la voiture de Thierry et dans le camion pour un ultime trajet direction Ghisoni.

Les courageux arrivent à  destination. Gérald en a profité pour tester du nouveau matériel, il a placé un aquarium sur son cintre, il est carré plat et juste à coté de la potence. Etonnant non ! Pendant ce temps, Gérard vide l’eau de son Colnago avant qu’il ne se noie.

Une accalmie permet à quelques uns de se dégourdir les jambes dans le village, puis vient l’heure du dîner : charcuterie, patte, tarte à la châtaigne. Après la pizza de midi et l’inactivité, bonjour le bilan calorique de la journée !

Durant le dîner les taquineries fusent. En voici le zapping :


Roger en Marcel et slip est allé faire 1h30 de course à pied, demain il sera prenable…
Patrick B est shooté à mort, avec 80 mg de cortisone il ressemble de plus en plus à BETTINI
De l’eau, de l’eau, de l’eau, aujourd’hui fille et Bernard auraient été malheureux car il n’y avait que de l’eau
Deux petit nouveaux dans le grand cirque Alainsaure et Géraldosaure qui ont tenu absolument à faire le parcours d’hier, ils sont prêts à tout pour se retrouver en amoureux…
Col de la croix (267 m) Roger passe en tête et il en est fier
Thierry


Il faut absolument trouver le nom des trois brunes qui nous suivent depuis Montpellier
Penser à faire une réclamation pour des pneus Vittoria rubignoles à l’attention de Dominique
Jean-Luc


Marc le roi du portable. Toujours branché.
Un scoop : Gilles a laissé ses boules sur la selle.
Patrick B


Les discussions continuent bon train. Roger est très fatigué. Une coalition se monte entre : Gilles, Cyril, Yannick, Patrick, Thierry, et Jean-Luc. Rendez-vous est pris demain pour la dernière étape.

 

thumb_Ghisoni
Ghisoni

thumb_Solenzara-ghisoni

Le dénivelé de Jean Michel V.

Profil4

 


  2008 | Corse
 

Commentaires 

#1 Jean Michel VALERY 15-07-2009 12:37
:roll: Rendons à César ...

C'est moi qui ai négocié le gâteau à la châtaignes en mangeant le midi, je lui ai demandé si elle avait une spécialité corse pour le dessert, elle n'avait rien pour le repas de midi, elle a du culpabiliser :oops:
C'est pourquoi le soir elle nous a préparé les 2 pâtisseries maison.

jm
Citer

Ajouter un Commentaire

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour donner votre avis, poser une question, ajouter un complément d'information...

Code de sécurité
Rafraîchir